Préparez-vous à voyager en Suède, en Islande, ou encore en Sibérie cet hiver. On commence avec le dernier polar nordique de l’Islandais Arnaldur Indriðason. De son côté, l’auteur Caryl Férey nous dévoile une enquête saisissante où l’action se déroule dans la ville interdite de Norilsk. Découvrez aussi la suite de « Made in Sweden » du duo Roslund et Thunberg. Place également à une nouvelle venue dans l’univers des romans policiers, la danoise Katrine Engberg.

« La Pierre du Remords » de Arnaldur Indriðason – Editions Métailié Noir

Arnaldur Indriðason est de retour pour notre plus grand bonheur. L’auteur islandais, célèbre pour sa série policière autour de l’inspecteur Erlendur Sveinsson, nous dévoile son nouveau polar nordique. À découvrir dans toutes les bonnes librairies depuis le 4 février 2021, « La Pierre du Remords » est un livre impitoyable sur les regrets et le désespoir du remords. Il s’agit en réalité du troisième roman de la série Konrad, autre protagoniste phare créé de toute pièce par Arnaldur Indriðason. « La Pierre du Remords » est donc la suite de « Ce que savait la nuit » paru en France en 2019, puis « Les Fantômes de Reykjavik », sorti un an plus tard.

Résumé : Une femme est assassinée chez elle. Sur son bureau, on retrouve le numéro de téléphone de Konrad, ancien policer. L’enquête révèle rapidement qu’elle l’avait contacté récemment pour lui demander de retrouver l’enfant qu’elle avait mis au monde cinquante ans plus tôt, et qu’elle avait abandonné juste après sa naissance. Maintenant désolé de lui avoir refusé son aide, Konrad s’emploie à réparer son erreur. Il retrouve les membres d’un mouvement religieux contre l’avortement et reconstruit l’histoire d’une jeune fille violée dans le bar où elle travaillait. Il retrouve aussi un clochard équivoque, des trafiquants de drogue et même des fragments de l’histoire de la mort violente de son père.

>> Paru le 4 février 2021

« L’Archipel des lärmes » de Camilla Grebe – Editions livre de Poche

Camille Grebe : voilà une auteure incontournable dans l’univers des polars nordiques. Après avoir publié « L’Archipel des lärmes » en février 2020, découvrez la version poche de ce roman policier, sacré meilleur polar suédois de 2019 !

On rappelle que Camilla Grebe a réussi à se faire un nom bien au-delà des frontières scandinaves grâce à la parution de plusieurs séries policières. « L’Archipel des lärmes » fait suite à « Un Cri sous la glace », paru en 2017. « Journal de ma disparition », qui a reçu le Prix du meilleur roman policier suédois en 2017, est paru un an plus tard, suivi de « L’Ombre de la baleine » en 2019. « L’Archipel des lärmes » est le 4e tome de cette série imaginée autour de Peter, Hanne, Malin.

Résumé : Une nuit de février 1944, à Stockholm, une mère de famille est retrouvée morte chez elle, clouée au sol. Trente ans plus tard, plusieurs femmes subissent exactement le même sort. Dans les années quatre-vingt, le meurtrier récidive, mais ce n’est qu’aujourd’hui que des indices refont surface. Britt-Marie, Hanne, Malin… À chaque époque, une policière se démène pour enquêter, mais les conséquences de cette traque pourraient s’avérer dévastatrices.

>> Paru le 3 février 2021

« Victimes » de Bo Svernström – Editions Denoël

Moins connu que d’autres auteurs dans l’univers des polars nordiques, Bo Svernström a été journaliste par le passé. Aujourd’hui, l’auteur suédois écrit à plein temps. « Victimes » est son premier roman policier traduit dans la langue de Molière. À travers ce polar, Bo Svernström interroge notre perception de la victime et du bourreau.

Résumé : Lorsque le corps d’un homme affreusement mutilé est retrouvé dans une grange au nord de Stockholm, l’inspecteur Cari Edson et son équipe s’attendent — malgré la grande cruauté des faits — à une enquête pour meurtre assez routinière. Mais quand ils découvrent avec stupéfaction que la victime est encore en vie et qu’elle est achevée quelques heures plus tard à l’hôpital, ils comprennent qu’ils ont affaire à un ennemi redoutable… Aidé par une journaliste particulièrement pugnace et débrouillarde, Cari Edson sait qu’il doit agir vite. Car les victimes s’additionnent et le bourreau semble apporter un soin particulier à les faire souffrir.

>> Paru le 3 février 2021

« Si tu me balances » / « Sweden’s Finest » de Anders Roslund et Stefan Thunberg – Editions Actes sud Actes noir

Pour les férus de polars nordiques, découvrez « Si tu me balances ». Il s’agit de la suite indépendante du célèbre « Made in Sweden ». Paru en 2018, cet ouvrage est le premier du duo formé par Anders Roslund et Stefan Thunberg, l’un des plus célèbres scénaristes scandinaves, dont les frères se sont illustrés à l’orée des années 1990 en perpétrant une série de braquages particulièrement violents.

Résumé : Dès sa sortie de prison, Leo prépare son plus gros coup. Un braquage qui fera la une des journaux du monde entier. Son objectif ? Récupérer quelque chose qui n’existe pas. Mais il suffirait d’une seule erreur pour permettre à l’enquêteur John Broncks de tout bouleverser

>> Paru le 3 février 2021

« Autopsie pastorale » de Frasse Mikardsson – Editions de L’Aube

Dans ce roman noir, ce sont les légistes qui mènent l’enquête. Il faut dire que l’auteur Frasse Mikardsson est docteur en éthique médicale franco-suédois. À ce jour, il travaille en médecine légale en France après avoir longtemps exercé en Suède. Avec « Autopsie pastorale », Frasse Mikardsson nous livre un nouveau roman policier au suspense haletant. Notez que l’action se déroule au nord de Stockholm.

Résumé : Lillemor Bengsdotter, pasteure à la retraite, est retrouvée morte au presbytère de la petite ville suédoise de Sigtuna. La porte était pourtant fermée à clef. Le jeune interne Pierre Desprez, supervisé par le médecin légiste Antal Bo, effectue une autopsie de routine. Au fur et à mesure de l’avancée des investigations, l’enquête se complique.

>> Paru le 21 janvier 2021

« Lëd » de Caryl Férey – Editions Les Arènes

Après s’être aventuré en Nouvelle-Zélande avec « Haka » et « Utu », puis en Afrique du Sud avec « Zulu », ou encore sur le continent sud-américain avec « Mapuche », Caryl Férey nous glace le sang avec « Lëd ». Après avoir publié un premier roman consacré à Norilsk, Caryl Férey choisit une nouvelle fois de situer l’action de son roman dans cette ville sibérienne, considérée comme la plus polluée au monde. À découvrir dans les rayons de nos librairies depuis le 14 janvier 2021, « Lëd » nous promet un voyage en Arctique que vous n’êtes pas prêt d’oublier…

Résumé : Norilsk est la ville de Sibérie la plus au nord et la plus polluée au monde. Dans cet univers dantesque où les aurores boréales se succèdent, les températures peuvent descendre sous les 60°C. Au lendemain d’un ouragan arctique, le cadavre d’un éleveur de rennes émerge des décombres d’un toit d’immeuble, arraché par les éléments. Boris, flic flegmatique banni d’Irkoutsk, est chargé de l’affaire.

Dans cette prison à ciel ouvert, il découvre une jeunesse qui s’épuise à la mine, s’invente des échappatoires, s’évade et aime au mépris du danger. Parce qu’à Norilsk, où la corruption est partout, chacun se surveille.
Et la menace rôde tandis que Boris s’entête…

>> Paru 14 janvier 2021

« L’Enfant étoile » de Katrine Engberg – Fleuve éditions

Si vous aimez les polars nordiques alors, alors vous risquez de tomber sous le charme de Katrine Engberg. Décrite comme la nouvelle auteure phénomène du thriller danois, Katrine Engberg débarque dans nos librairies en cette rentrée littéraire d’hiver 2021 avec « L’Enfant étoile ». Avec ce premier roman, Katrine Engberg nous démontre ses talents d’écrivaine de romans à suspense. Elle nous propose une séduisante enquête policière menée par l’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner.

Résumé : En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.

Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.

>> Paru le 7 janvier 2021

« Une vie de poupée » de Erik Axl SUND – Editions Actes Sud

Le duo star Erik Axl Sund est de retour avec un nouveau polar à nous glacer le sang. Petite piqûre de rappel, Erik Axl Sund se compose des écrivains suédois Jerker Eriksson et Håkan Axlander Sundquist. A quatre mains, ils nous dévoilent donc « Une vie de poupée ».  Au programme de ce nouveau thriller ? Une immersion terrifiante dans les bas-fonds d’une Suède où se mêlent traite d’êtres humains et industrie de la pornographie. « Une vie de poupée » fait partie de la série « Mélancolie noire ». Le polar fait aussi suite au premier opus de cette série « Les Corps de verre », publié en 2015.

Résumé : Tara est retrouvée sans vie au pied d’un immeuble. Quelque chose ne colle pas dans la thèse du suicide par défenestration. Et qui peut bien être la personne qui avait donné rendez-vous à la jeune fille la veille ?
Le détective Kevin Jonsson doit trouver celui qui, sous le surnom du Marionnettiste, utilise plusieurs identités pour se procurer des vidéos et photographies d’adolescentes. L’enquête mène Jonsson au cœur d’un réseau de prostitution et de pédopornographie, tout en le confrontant aux terribles secrets de son propre passé. Très vite, il est sur la trace de Nova et Mercy qui, après s’être enfuies d’un foyer pour jeunes filles où une autre adolescente est portée disparue, sont désormais recherchées et traquées. Peut-être l’ont-elles toujours été… Une chose est sûre : privées de leur innocence depuis bien longtemps, elles n’ont plus rien à perdre.

>> Paru le 6 janvier 2021

Découvrez aussi les polars nordiques à paraître prochainement.