Amateur de polars nordiques ? En 2021, les auteurs islandais, suédois ou encore danois vont de nouveau vous faire frissonner. De l’incontournable Arnaldur Indridason au prolifique Ragnar Jónasson en passant par Nordbo Mads Peder, et Olivier Truc avec sa nouvelle enquête de la police des rennes… découvrez les nouveaux polars nordiques à paraître en 2021 !

« Si tu me balances » / « Sweden’s Finest » de Anders Roslund et Stefan Thunberg – Editions Actes sud Actes noir

Pour les férus de polars nordiques, découvrez « Si tu me balances ». Il s’agit de la suite indépendante du célèbre « Made in Sweden ». Paru en 2018, cet ouvrage est le premier du duo formé par Anders Roslund et Stefan Thunberg, l’un des plus célèbres scénaristes scandinaves, dont les frères se sont illustrés à l’orée des années 1990 en perpétrant une série de braquages particulièrement violents.

Résumé : Dès sa sortie de prison, Leo prépare son plus gros coup. Un braquage qui fera la une des journaux du monde entier. Son objectif ? Récupérer quelque chose qui n’existe pas. Mais il suffirait d’une seule erreur pour permettre à l’enquêteur John Broncks de tout bouleverser

>> Parution le 3 février 2021

« Victimes » de Bo Svernström – Editions Denoël

Moins connu que d’autres auteurs dans l’univers des polars nordiques, Bo Svernström a été journaliste par le passé. Aujourd’hui, l’auteur suédois écrit à plein temps. « Victimes » est son premier roman policier traduit dans la langue de Molière. À travers ce polar, Bo Svernström interroge notre perception de la victime et du bourreau.

Résumé : Lorsque le corps d’un homme affreusement mutilé est retrouvé dans une grange au nord de Stockholm, l’inspecteur Cari Edson et son équipe s’attendent — malgré la grande cruauté des faits — à une enquête pour meurtre assez routinière. Mais quand ils découvrent avec stupéfaction que la victime est encore en vie et qu’elle est achevée quelques heures plus tard à l’hôpital, ils comprennent qu’ils ont affaire à un ennemi redoutable… Aidé par une journaliste particulièrement pugnace et débrouillarde, Cari Edson sait qu’il doit agir vite. Car les victimes s’additionnent et le bourreau semble apporter un soin particulier à les faire souffrir.

>> Parution le 3 février 2021

« L’Archipel des lärmes » de Camilla Grebe – Editions livre de Poche

Camille Grebe : voilà une auteure incontournable dans l’univers des polars nordiques. Après avoir publié « L’Archipel des lärmes » en février 2020, découvrez la version poche de ce roman policier, sacré meilleur polar suédois de 2019 !

On rappelle que Camilla Grebe a réussi à se faire un nom bien au-delà des frontières scandinaves grâce à la parution de plusieurs séries policières. « L’Archipel des lärmes » fait suite à « Un Cri sous la glace », paru en 2017. « Journal de ma disparition », qui a reçu le Prix du meilleur roman policier suédois en 2017, est paru un an plus tard, suivi de « L’Ombre de la baleine » en 2019. « L’Archipel des lärmes » est le 4e tome de cette série imaginée autour de Peter, Hanne, Malin.

Résumé : Une nuit de février 1944, à Stockholm, une mère de famille est retrouvée morte chez elle, clouée au sol. Trente ans plus tard, plusieurs femmes subissent exactement le même sort. Dans les années quatre-vingt, le meurtrier récidive, mais ce n’est qu’aujourd’hui que des indices refont surface. Britt-Marie, Hanne, Malin… À chaque époque, une policière se démène pour enquêter, mais les conséquences de cette traque pourraient s’avérer dévastatrices.

>> Parution le 3 février 2021

« La Pierre du Remords » de Arnaldur Indriðason – Editions Métailié Noir

Arnaldur Indriðason est de retour pour notre plus grand bonheur. L’auteur islandais, célèbre pour sa série policière autour de l’inspecteur Erlendur Sveinsson, nous dévoile son nouveau polar nordique. À découvrir dans toutes les bonnes librairies dès le 4 février 2021, « La Pierre du Remords » s’annonce comme un livre impitoyable sur les regrets et le désespoir du remords. Il s’agit en réalité du troisième roman de la série Konrad, autre protagoniste phare créé de toute pièce par Arnaldur Indriðason. « La Pierre du Remords » est donc la suite de « Ce que savait la nuit » paru en France en 2019, puis « Les Fantômes de Reykjavik », sorti un an plus tard.

Résumé : Une femme est assassinée chez elle. Sur son bureau, on retrouve le numéro de téléphone de Konrad, ancien policer. L’enquête révèle rapidement qu’elle l’avait contacté récemment pour lui demander de retrouver l’enfant qu’elle avait mis au monde cinquante ans plus tôt, et qu’elle avait abandonné juste après sa naissance. Maintenant désolé de lui avoir refusé son aide, Konrad s’emploie à réparer son erreur. Il retrouve les membres d’un mouvement religieux contre l’avortement et reconstruit l’histoire d’une jeune fille violée dans le bar où elle travaillait. Il retrouve aussi un clochard équivoque, des trafiquants de drogue et même des fragments de l’histoire de la mort violente de son père.

>> Parution le 4 février 2021

« La Dernière Tempête » de Ragnar Jónasson – Editions de La Martinière

Un an seulement après la parution de « L’île au secret », l’insatiable Ragnar Jónasson nous revient avec le tome 3 de la fameuse trilogie « La Dame de Reykjavík ». Rendez-vous donc le 18 février 2021 pour découvrir l’ultime volet de cette saga imaginée autour de l’inspectrice Hulda Hermansdóttir.

Avec « La Dernière Tempête », l’auteur islandais clôt ainsi la trilogie qui a séduit tant de lecteurs. Ce dernier tome se déroule 25 ans avant « La Dame de Reykjavík » et 10 ans avant « L’Ile au secret ».

On rappelle que Ragnar Jónasson connaît un succès sans précédent en France. Avec plus d’un million de lecteurs, le pays occupe la première place parmi les trente pays où l’auteur est traduit.

>> Parution le 25 février 2021

« Angoisse glaciale » de Nordbo Mads Peder – Editions Actes Sud

© D. R.

Si vous avez aimé « La Fille sans Peau », alors préparez-vous à frissonner avec « Angoisse glaciale ». Nordbo Mads Peder nous dévoile la suite des aventures de Tupaarnaq et de Matthew Cave au Groenland. Nul doute que l’auteur danois saura une fois encore nous glacer le sang grâce à ce nouveau thriller.

Résumé : Tupaarnaq est de retour à Nuuk pour aider son ami Matthew Cave à retrouver sa demi-sœur Arnaq, disparue pendant un week-end entre amis. Mais Matthew réalise qu’il fait partie d’un jeu de pouvoir dans lequel Arnaq et son père, qu’il n’a pas vu depuis vingt-quatre ans, jouent un rôle prépondérant. Soupçonné d’un double meurtre commis quand il était soldat sur une base militaire américaine, son père, Tom, vit caché. Alors que la pression de la police groenlandaise et de l’armée américaine se fait sentir, Matthew tente de comprendre si son père est effectivement un criminel tout en essayant de retrouver sa demi-sœur. Dans le même temps, il s’interroge sur Tupaarnaq : est-elle vraiment la personne qu’il croit connaître?

>> Parution le 3 mars 2021

« Les Chiens de Pasvik » de Olivier Truc – Editions Métailié Noir

Bonne nouvelle pour les nombreux lecteurs d’Olivier Truc. Le journaliste et écrivain français qui vit en Suède nous revient avec une quatrième enquête de la police des rennes. Après donc le succès du roman policier « Le Dernier Lapon », suivi de « Le Détroit du loup » et « La Montagne rouge », place au quatrième tome « Les Chiens de Pasvik ». Avec cette nouvelle enquête, l’auteur nous offre un polar à la sauce boréale comme on les aime.

Résumé : Ruoššabáhkat, « chaleur russe », c’est comme ça qu’on appelait ce vent-là. Ruoššabáhkat, c’est un peu l’histoire de la vie de Piera, éleveur de rennes sami dans la vallée de Pasvik, sur les rives de l’océan Arctique. Mystérieuse langue de terre qui s’écoule le long de la rivière frontière, entre Norvège et Russie. Deux mondes s’y sont affrontés dans la guerre, maintenant ils s’observent, s’épient.
La frontière ? Une invention d’humains.
Des rennes norvégiens passent côté russe. C’est l’incident diplomatique. Police des rennes, gardes-frontières du FSB, le grand jeu. Qui dérape. Alors surgissent les chiens de Pasvik.
Mafieux russes, petits trafiquants, douaniers suspects, éleveurs sami nostalgiques, politiciens sans scrupules, adolescentes insupportables et chiens perdus se croisent dans cette quatrième enquête de la police des rennes.

>> Parution le 11 mars 2021

« Grande sœur » de Gunnar Staalesen – Gaïa Éditions

Gunnar Staalesen est de retour en 2021 avec un nouveau thriller, intitulé « Grande sœur ». On y retrouve le détective Varg Veum, célèbre personnage de polars nordiques créé par l’écrivain norvégien, dans une nouvelle enquête toute aussi glaçante.

On rappelle que Gunnar Staalesen a publié près d’une vingtaine de romans, dont plus d’une dizaine autour du détective privé. Parmi ses best-sellers, citons notamment « Les chiens enterrés ne mordent pas », « Piège à loup » ou encore « Le vent l’emportera ».

Résumé : Le détective Varg Veum reçoit une visite inattendue à son bureau, celle d’une inconnue qui se présente comme sa demi-soeur. Elle a une mission pour lui. Sa filleule, une jeune étudiante de dix-neuf ans, a disparu depuis deux semaines et la police ne prend pas l’affaire au sérieux. Se lançant dans l’enquête, Veum se retrouve rapidement confronté à un club de motards extrêmement violents et à une affaire jamais résolue : un viol particulièrement atroce perpétré plus de trente ans plus tôt. Pour le détective norvégien, la rencontre avec sa grande soeur va faire ressurgir des choses insoupçonnées de son passé, dont certaines qu’il aurait préféré ignorer. Mais surtout, il est encore loin de se douter des dangers qui l’attendent. Il aurait peut-être dû écouter ce qu’on n’avait de cesse de lui répéter – privé ou pas, certaines choses ne le regardent pas.

>> Parution le 7 avril 2021