Préparez-vous à voyager en Suède, en Norvège, et en Sibérie cet hiver. On commence avec le dernier polar nordique de la Scandinave Camilla Läckberg. De son côté, l’auteur Caryl Férey nous dévoile une enquête saisissante où l’action se déroule dans la ville interdite de Norilsk. Place aussi à deux nouveaux venus dans l’univers des romans policiers, la danoise Katrine Engberg et le norvégien John Kåre Raake.

« Autopsie pastorale » de Frasse Mikardsson – Editions de L’Aube

Dans ce roman noir, ce sont les légistes qui mènent l’enquête. Il faut dire que l’auteur Frasse Mikardsson est docteur en éthique médicale franco-suédois. À ce jour, il travaille en médecine légale en France après avoir longtemps exercé en Suède. Avec « Autopsie pastorale », Frasse Mikardsson nous livre un nouveau roman policier au suspense haletant, où l’action se déroule au nord de Stockholm.

Résumé : Lillemor Bengsdotter, pasteure à la retraite atteinte d’une maladie cardiaque, est retrouvée morte au presbytère de la petite ville suédoise de Sigtuna, la porte pourtant fermée à clef. Le jeune interne Pierre Desprez, supervisé par le médecin légiste Antal Bo, effectue une autopsie de routine. Au fur et à mesure de l’avancée des investigations, l’enquête se complique.

>> Paru le 21 janvier 2021

« Lëd » de Caryl Férey – Editions Les Arènes

Après s’être aventuré en Nouvelle-Zélande avec « Haka » et « Utu », puis en Afrique du Sud avec « Zulu », ou encore sur le continent sud-américain avec « Mapuche », Caryl Férey nous glace le sang avec « Lëd ». Après avoir publié un premier roman consacré à Norilsk, Caryl Férey choisit une nouvelle fois de situer l’action de son roman dans cette ville sibérienne, considérée comme la plus polluée au monde. À découvrir dans les rayons de nos librairies depuis le 14 janvier 2021, « Lëd » nous promet un voyage en Arctique que vous n’êtes pas prêt d’oublier…

Résumé : Norilsk est la ville de Sibérie la plus au nord et la plus polluée au monde. Dans cet univers dantesque où les aurores boréales se succèdent, les températures peuvent descendre sous les 60°C. Au lendemain d’un ouragan arctique, le cadavre d’un éleveur de rennes émerge des décombres d’un toit d’immeuble, arraché par les éléments. Boris, flic flegmatique banni d’Irkoutsk, est chargé de l’affaire.

Dans cette prison à ciel ouvert, il découvre une jeunesse qui s’épuise à la mine, s’invente des échappatoires, s’évade et aime au mépris du danger. Parce qu’à Norilsk, où la corruption est partout, chacun se surveille.
Et la menace rôde tandis que Boris s’entête…

>> Paru 14 janvier 2021

« L’Enfant étoile » de Katrine Engberg – Fleuve éditions

Si vous aimez les polars nordiques alors, alors vous risquez de tomber sous le charme de Katrine Engberg. Décrite comme la nouvelle auteure phénomène du thriller danois, Katrine Engberg débarque dans nos librairies en cette rentrée littéraire d’hiver 2021 avec « L’Enfant étoile ». Avec ce premier roman, Katrine Engberg nous démontre ses talents d’écrivaine de romans à suspense. Elle nous propose une séduisante enquête policière menée par l’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner.

Résumé : En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.

Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.

>> Paru le 7 janvier 2021

« Une vie de poupée » de Erik Axl SUND – Editions Actes Sud

Le duo star Erik Axl Sund est de retour avec un nouveau polar à nous glacer le sang. Petite piqûre de rappel, Erik Axl Sund se compose des écrivains suédois Jerker Eriksson et Håkan Axlander Sundquist. A quatre mains, ils nous dévoilent donc « Une vie de poupée ».  Au programme de ce nouveau thriller ? Une immersion terrifiante dans les bas-fonds d’une Suède où se mêlent traite d’êtres humains et industrie de la pornographie. « Une vie de poupée » fait partie de la série « Mélancolie noire ». Le polar fait aussi suite au premier opus de cette série « Les Corps de verre », publié en 2015.

Résumé : Tara est retrouvée sans vie au pied d’un immeuble. Quelque chose ne colle pas dans la thèse du suicide par défenestration. Et qui peut bien être la personne qui avait donné rendez-vous à la jeune fille la veille ?
Le détective Kevin Jonsson doit trouver celui qui, sous le surnom du Marionnettiste, utilise plusieurs identités pour se procurer des vidéos et photographies d’adolescentes. L’enquête mène Jonsson au cœur d’un réseau de prostitution et de pédopornographie, tout en le confrontant aux terribles secrets de son propre passé. Très vite, il est sur la trace de Nova et Mercy qui, après s’être enfuies d’un foyer pour jeunes filles où une autre adolescente est portée disparue, sont désormais recherchées et traquées. Peut-être l’ont-elles toujours été… Une chose est sûre : privées de leur innocence depuis bien longtemps, elles n’ont plus rien à perdre.

>> Paru le 6 janvier 2021

« C’est ainsi que tout s’achève  » de Caroline Eriksson – Editions Presses De La Cité

Moins connue que d’autres auteur(e)s suédois(es), Caroline Eriksson est titulaire d’un master en psychologie sociale. Après avoir travaillé pendant plus de dix ans en tant que gestionnaire des Ressources Humaines, elle se lance dans l’écriture. Son crédo ? Le polar ! En cours de publication dans plus de vingt pays, « L’Île des absents » est son premier roman entièrement fictionnel.

Cet hiver, Caroline Eriksson nous revient avec « C’est ainsi que tout s’achève », un thriller psychologique troublant.

Résumé : Elena, auteure de romans à succès dont le mariage bat de l’aile, se réfugie dans une petite maison de banlieue, quelque part en Scandinavie, pour écrire et réfléchir à l’avenir de son couple. Profondément déprimée, en manque d’inspiration, la romancière prend l’habitude d’observer ses nouveaux voisins depuis la fenêtre de sa cuisine. Les Storm ont tout d’une famille heureuse. Pourtant, plus Elena les épie, plus elle a l’impression qu’il se trame quelque chose de terrible chez eux. Imaginant le pire, elle décide de recueillir les confidences de leur fils, un adolescent nommé Leo, afin de sauver le couple d’un destin tragique. Mais alors que la tension monte, la frontière entre réel et fiction se fait trouble…

>> Paru le 12 novembre 2020
Traduit du suédois par Laurence Mennerich

« La Glace » de John Kåre Raake – Editions Michel Lafon 

L’auteur norvégien John Kåre Raake est un nouveau venu dans l’univers du polar nordique. Considéré comme l’un des scénaristes norvégiens les plus en vue du moment, il dévoile avec « La Glace » son tout premier roman policier.

Résumé : Anna Aune, ancien membre des forces spéciales norvégiennes, a accepté d’accompagner le Pr Zakariassen au pôle Nord. Leur mission : observer et décrire les effets du réchauffement climatique sur la banquise. Le jour de la Toussaint, la nuit arctique est déchirée par la lueur d’une fusée de détresse tirée de la base chinoise voisine d’Isdragen. Anna et Daniel sont les seuls à pouvoir se rendre sur les lieux et venir en aide à celui qui a envoyé ce signal. Mais c’est une vision d’horreur qui les accueille sur place : dans les locaux, ils découvrent plusieurs hommes morts, complètement gelés. Ils se rendent rapidement à l’évidence : les scientifiques chinois ont été assassinés. Au même moment, une terrible tempête polaire se lève, les isolant du reste du monde. Prise au piège, Anna n’a pas le choix : elle doit retrouver le meurtrier et comprendre ce qu’il s’est passé.

>> Paru le 5 novembre 2020
Traduit du norvégien par Hélène Hervieu

« Des ailes d’argent : La vengeance d’une femme est douce et impitoyable » de Camilla Läckberg – Actes noirs / Actes Sud

Qui ne connaît pas encore Camilla Läckberg ? Aux côtés de Åsa Larsson et de Camilla Grebe, elle fait partie de ces incontournables auteures suédoises. Preuve de sa renommée, certains magazines dédiés à l’édition, dont Livres-Hebdo en France, la placent sixième au rang des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009. Camilla Läckberg est notamment célèbre pour sa série policière menée par Erica Falck et Patrik Hedström (« La Princesse des glaces »).

Dans son nouveau polar intitulé « Des ailes d’argent : la vengeance d’une femme est douce et impitoyable », Camilla Läckberg poursuit son diptyque trépidant mené par Faye et lancé en 2019. Après « La Cage dorée », l’auteure nous propose donc un nouveau thriller faisant funestement écho au destin de tant de femmes depuis la nuit des temps.

Résumé : Dans « Des ailes d’argent », Faye mène la belle vie à l’étranger. Sa société Revenge est plus florissante que jamais et son ex-mari infidèle se trouve derrière les barreaux. Mais juste au moment où Faye pense que tout est rentré dans l’ordre, sa petite bulle de bonheur est de nouveau menacée…

>> Paru le 4 novembre 2020
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne

Découvrez aussi les polars nordiques à paraître prochainement.