Située à 250 km au nord de Rovaniemi (ville connue pour abriter la maison du Père Noël…) et à 30km au sud de l’aéroport d’Ivalo, Saariselkä est une ville au nom typiquement finlandais. Ce sera le point de départ de notre tout premier voyage hivernal au-delà du cercle polaire. Objectif aurores boréales et découverte de la culture locale ! Et dans un coin de notre tête, des rêves de balades en chiens de traîneau, de motoneige à travers les forêts de sapins et des envies de rencontre avec le peuple Sami, au cœur de la Laponie finlandaise.

Luge, chiens de traîneau, raquettes, pêche sur un lac gelé…  : en Laponie, oubliez tout ce que vous connaissez

Nichée dans le Parc national de Urho Kekkonen, non loin de la frontière russe, Saariselkä attire chaque hiver de nombreux curieux et amoureux de nature venus profiter des nombreuses activités outdoor qu’offre le Grand Nord.

A Saariselkä, l’activité à ne pas manquer, c’est la luge. Le village abrite la plus longue piste de luge du continent (1,2 km de plaisir de glisse !) et accueille régulièrement les championnats du monde de la discipline. Munissez-vous d’une des luges mises à votre disposition gratuitement en bas de la piste, remontez-la à pied (ça vous fera une peu les mollets…) et à vous la descente !

Parmi les autres incontournables, la balade en chiens de traîneau figure en bonne place. Nous avons opté pour Lapland Safaris, qui organise des excursions un peu partout dans la région.

Pour une première expérience, l’activité est intéressante. Pas de sensations fortes au programme, mais une belle occasion de se familiariser avec la conduite du traîneau et de câliner les magnifiques huskies tout en profitant du cadre absolument exceptionnel de la Laponie finlandaise. Idéal pour vivre une belle expérience en famille.

Husky6

 

Husky4

Husky5

Nous avons également testé une sortie en motoneige, combinée à la pêche sur un lac gelé. Pas de chance pour nous, le mauvais temps et les températures glaciales se sont invités à la fête. Autant vous dire que les combinaisons prêtées par l’organisateur de l’excursion n’auraient pas suffi à nous garder au chaud ce jour-là en attendant que le poisson morde… Mais comme les guides sont prévoyants, un feu de camp avait été aménagé sous une tente : l’occasion de faire connaissance avec les autres participants mais aussi de reprendre des couleurs en dégustant une bonne soupe et un café bien chaud!

icefishing2

icefishing3

icefishing6

Le lendemain, changement de temps et d’ambiance avec un guide rien que vous nous. Départ en motoneige afin d’aller découvrir plus en profondeur la richesse et la beauté du Parc national de Urho Kekkonen, puis randonnée en raquettes, sur une épaisse couche de neige fraîchement tombée. Un pur moment de bonheur !

snowmobile&snowshoeing3

snowmobile&snowshoeing8

snowmobile&snowshoeing4

Aurores boréales, première !

Bien évidemment, l’observation des aurores boréales était aussi au programme de notre séjour. Et nous n’étions pas les seules à espérer les apercevoir. De très nombreux japonais viennent chaque hiver en Laponie pour admirer le phénomène. Des agences leur sont d’ailleurs spécialement dédiées à Saariselkä.

Cette toute première aurore boréale, observée dans les environs de Saariselkä au cours d’une excursion, restera à jamais gravée dans nos mémoires. 4 arrêts différents avec, chaque fois, un émerveillement garanti sous l’effet lumineux presque mystique des aurores boréales.

A la rencontre du Peuple Sami

En venant, nous souhaitions en apprendre plus sur la culture Sami. Seul peuple indigène de Laponie et de toute l’Union européenne, les Samis sont environ 9 000 à vivre en Finlande. Parlant trois langues (Sami du Nord, Sami d’Inari et Sami Skolt), les Samis sont connus pour leur métier d’éleveurs de rennes.

Inari est considéré comme le centre de la culture Sami finlandaise. La ville abrite d’ailleurs le Parlement Sami, la Radio Sami, le musée Sami Siida et le Centre de la nature de Laponie du Nord.

Aujourd’hui, l’élevage ne suffit malheureusement plus pour certains d’entre eux qui décident bien souvent, et à contre cœur, de se lancer dans le tourisme en faisant découvrir aux plus curieux leur culture si riche et passionnante.

reindeer4

Et c’est justement ce que nous avons vécu lors de cette journée aux côtés d’une famille Sami. Au programme, petit tour sur un traîneau tracté par des rennes, nourrissage des rennes mais aussi dégustations de quelques mets et Histoire du Peuple Sami Finlandais.

reindeer3

reindeer2

On en repart avec le sentiment d’en savoir un peu plus sur leur passé et leur culture mais avec la sensation d’avoir manqué quelque chose. La chose la plus importante – et probablement la plus authentique en réalité – : voir évoluer ce peuple en pleine nature aux côtés des rennes lors de la transhumance.

Cette première expérience hivernale en Laponie finlandaise a été un véritable coup de cœur, tant pour les paysages enneigés qu’offre cette nature encore préservée, que pour ses habitants et leur culture. La Finlande n’est pas forcément le pays auquel on pense spontanément lorsque l’on évoque le Nord de l’Europe. Et pourtant, ce pays très discret regorge de belles surprises et de secrets dont nous n’avons pour l’heure découvert qu’une infime partie…